Quinzième Conférence Internationale du Village de l’Amitié : 28 /29 avril 2014

Protocole d’accord

Les délégués des comités internationaux du Village de l’Amitié, comprenant les représentants de l’Allemagne, des Etats-Unis, de la France et du Japon sont présents au Vietnam pour la 15ème Rencontre Internationale.Tous les participants ont été impressionnés par les progrès dans les domaines de l’éducation et de la formation professionnelle des enfants, des soins et de l’alimentation donnés aux anciens combattants comme aux enfants. Après avoir entendu le rapport du directeur Dang Vu Dung sur les activités principales du Village en 2013 et 2014 et sur les propositions d’amélioration pour les 2 prochaines années, tous les participants ont débattu et se sont mis d’accord sur le texte suivant :

1/ L’accueil

Le nombre de résidents sera stable : 200 personnes (80 anciens combattants et 120 enfants). Dans les 2 ans à venir, le Village de l’Amitié accueillera tour à tour 1200 anciens combattants du nord, fera partir 30 enfants et recevra 30 nouveaux enfants.

2/Les soins médicaux

-En utilisant l’équipement médical actuel, le groupe de médecins, d’assistants médicaux, d’infirmières et de kinésithérapeutes sont déterminés et prennent la responsabilité d’améliorer leur efficacité dans l’examen et le traitement des résidents tout en combinant les méthodes de soins orientaux et occidentaux dans les domaines de la rééducation et des soins prodigués aux résidents. Le personnel médical continue d’assurer la responsabilité du jardin de plantes médicinales.

-Maintenir des liens étroits avec les hôpitaux civils et militaires d’Hanoï afin de garantir la possibilité de faire examiner et guérir à temps les enfants et les anciens combattants.

-Valoriser le travail du Service de Conseil qui aide les familles d’enfants qui, en dehors du Village présentent des signes de déficiences mentales ou physiques.

3/Education spécialisée et formation professionnelle

-Maintenir 5 classes d’éducation spécialisée et 1 classe de savoir-vivre pratique comme il est fait actuellement et augmenter en durée la présence des enfants pour cet apprentissage du savoir-vivre.

-Organiser tous les 6 mois pour les enseignants et certains enfants des visites d’autres centres afin d’échanger les expériences.

-Maintenir une classe d’anglais en dehors du temps de travail pour les employés, les enseignants et les enfants.

-Maintenir les 4 classes actuelles de formation profes-sionnelle en broderie, fleurs, couture et informatique, aider les enfants venant d’arriver à trouver les emplois qui leur conviennent. Et ouvrir le salon de coiffure aux enfants qui en auraient l’envie et la capacité.

4/Finances

Montant des contributions pour les deux prochaines années :

No Rubriques En Dong En USD
1/ Prévision de dépenses pour les 2 ans à venir

23 126 710 400

1 075 660,95

1

   En 2015

11 143 456 000

518 300,28

2

   En 2016

11 983 254 400

557 360,67

2/ Proposition pour le financement et les contributions pour les 2 années à venir

23 126 710 400

1 075 660,95

1

Dons faits sur place au Village et intérêts des placements bancaires

600 000 000

27 906,98

2

Contribution du Comité Inter-national (37% )

8 256 882 848

384 041,06

a

   En 2015

3 973 078 720

184 794,36

b

   En 2016

4 283 804 128

199 246,70

3

Contribution de l’Association des Vétérans Vietnamiens(67%)

14 269 827 552

663 715,91

a

   En 2015

6 870 377 280

319 552,43

b

   En 2016

7 399 450 272

344 160,48

5/Autres missions

-Gérer de manière stricte les recettes en en faisant un report et une déclaration clairs sur un livre de comptes. Faire de même pour les dépenses selon le plan validé et conformément à l’engagement des donateurs. Rédiger des rapports périodiques et les soumettre à l’Association des Vétérans du Vietnam et au Comité International tous les mois, chaque trimestre et chaque année.

-En 2014 achever la construction de la piscine thérapeutique avec le financement du budget de l’Etat Vietnamien et pour partie celui du Comité Français et de l’Ecole Internationale de Prague en République de Tchécoslovaquie. Tout le personnel travaillant à la piscine utilisée par les enfants et les anciens combattants doivent avoir le diplôme de maître-nageur pour assurer la sécurité et la sûreté. Un règlement spécifique et un emploi du temps pour les groupes utilisateurs de la piscine doivent être établis. On doit bien spécifier et limiter le nombre maximum de personnes dans la piscine. Il devra y avoir constamment 2 maîtres-nageurs pour chaque groupe. Le coût estimatif de fonctionnement doit être communiqué le plus vite possible afin de trouver d’éventuels sponsors.

-Faire l’étude d’une protection contre les inondations au profit des pavillons T5 et T6 et du réfectoire (hausser le sol de ces bâtiments) et faire des propositions à l’Etat Vietnamien pour le financement du projet.

-Le Village collabore avec l’Institut Vietnamien des Sciences et de l’Education pour mettre sur pied des projets et des programmes visant à accroître la compétence des employés dans le domaine du handicap des enfants et à leur faire prendre pleinement conscience des responsabilités de leurs fonctions. Il y aura bien 8 « mères » pour les 5 pavillons des enfants, de sorte que les « mères » puissent se remplacer, en particulier la nuit.

-Faire des propositions concrètes pour aider les enfants lorsqu’ils quittent le Village (leur famille n’habite jamais à plus de 100 kms du Village) mais tout projet doit prendre en compte les souhaits des enfants comme ceux de leur famille, ainsi que l’aide des autorités locales et des centres de formation professionnelle pour personnes handicapées. Une définition des objectifs envisagés au profit des enfants quittant le Village doit être réalisée et communiquée tous les 6 mois au Comité International.

-Accroître la compétence des employés

+ Deux cours de formation seront dispensés aux employés pendant l’année. Ces cours amélioreront leur connaissance des problèmes tant physiologiques que psychologiques des handicapés, sur leur comportement, leur communication avec les personnes handicapées et les soins qu’ils leur donneront. Les professeurs et médecins de l’Institut Vietnamien des Sciences et de l’Education leur donneront ces cours. Combiner études et visites d’autres centres renforcera la conscience et le sens des responsabilités des employés en même temps que l’attachement à leur fonction. Les employés qui ont été engagés ont la compétence et la compassion nécessaires et les employés qui ne satisferont pas à leur fonction devront faire place à d’autres personnes.

+ Chaque semaine et chaque mois, tous les pavillons d’enfants organiseront une rencontre « mères » – enfants. Les « mères » et les enfants se comprendront, échangeront leurs idées pour éviter tout malentendu, ce qui permettra aux « mères » d’agir pour le mieux.

+ Chaque trimestre sera organisée une rencontre entre tous les employés et les enfants. Ce qui facilitera la compréhension des souhaits et des aspirations des enfants et le Village pourra prendre les mesures propres à les satisfaire.

-Faciliter la communication

Le Village de l’Amitié désignera un employé du Village de l’Amitié spécialement chargé de tenir un journal sur les activités du Village de l’Amitié en consignant le travail journalier du personnel, les situations et développements individuels des enfants. Le Village de l’Amitié traduira ces rapports et les enverra au Comité International, et ce, régulièrement. Le personnel est encouragé à faire part à l’employé désigné des histoires individuelles des enfants. Les besoins spécifiques de financement et le coût à prévoir d’un équipement nécessaire seront communiqués.

-L’activité des volontaires

Pour le Village de l’Amitié, le choix et l’engagement des volontaires concernent d’abord des volontaires étrangers qui ont une activité professionnelle spécifique (métier dans les domaines de l’éducation spécialisée, de la rééducation et de la médecine) liée aux activités du Village. L’équipe du Village de l’Amitié prend toute décision concernant le placement des volontaires, en particulier ceux qui n’ont pas de connaissance professionnelle.

Le Village de l’Amitié va recruter une personne chargée à mi-temps d’aider Mme Ha à gérer les volontaires du Village de l’Amitié. Le salaire pour ce mi-temps sera payé par le Bal de Charité de Vienne.

Une salle réservée spécialement aux volontaires leur sera mise à disposition dans le bâtiment situé près de l’entrée. Il y aura une information sur le travail du volontariat, un contact avec le Comité International, des cartes du secteur et une notice complète explicitant le travail des volontaires ainsi que l’information à donner aux futurs volontaires. Cette salle pourra aussi contenir des outils permettant aux volontaires de créer une salle de jeux.

Tous les comités nationaux sont appelés à donner leur opinion par email pour définir un statut des volontaires et leur domaine d’activité.

-Aider les enfants après leur départ du Village

+Les enseignants des classes de formation professionnelle sont des personnes qui tiennent compte des compétences autant que des aspirations de chaque enfant. En se fondant sur cette appréciation, les enseignants vont proposer à la Direction différents moyens d’aider les enfants quittant le Village et notamment en conseillant leurs familles, en les plaçant comme apprentis, ou en les mettant en relation avec les autorités.

+Créer un fonds spécial d’aide aux enfants qui quittent le Village de l’Amitié. Le Village fera une liste de ces enfants ayant besoin d’une assistance. Le Village prendra les mesures adéquates après accord du Comité International.

 

Comments are closed.